mercredi 12 décembre 2012

Le projet




PROJET FAVELA

RIO DE JANEIRO – BRESIL

“Favelas, de l’histoire à la danse”

Juillet 2013




A la source : une rencontre à Lyon, aux Dialogues en Humanité, en juillet 2012.
Celle de Georges Escribano, passionné et investi depuis plusieurs années déjà avec Equilibrio Sustantavel”, l'association qu’il a créé et où il oeuvre depuis plus de 4 ans, dans la Favela de Rio de Janeiro : “Morro dos Prazeres” avec toute une équipe.

Et
Maryvonne Piétri, passionnée de reliances communautaires par le dialogue et le mouvement dans sa vie et au sein de "HumanaeSens", connaissant bien le Brésil et s’étant investi dans une ONG d’enfants des rues à Récife en 2005.
Enfin, une passion commune : la danse et son pouvoir de générer un élan individuel et collectif créatif, résiliant et fédérateur pour la communauté.

Après quelques mois, le projet apparaît, et le 12 décembre 2012, il est co-inspiré :

“Nous allons réunir un groupe d’une quarantaine de danseurs, motivés et prêts à s'engager sur toute la durée de l’atelier, afin de raconter l’histoire des favelas depuis leur origine et représenter au travers de la danse, leur quotidien dans la favela.”

Le 18 janvier, l'annonce de l'atelier et du spectacle est lancée sur la radio de la favela. Très vite, une trentaine de participant(e)s se présentent pour s'inscrire avec grand enthousiasme.

Dans ce projet, il s'agit certes de la danse, mais également d'un travail de reliances et d'intelligence collective. La danse est le média, l'atelier et la création du spectacle va dans le sens d'un travail de résilience et de développement durable : responsabilité, engagement, interdépendance, acceptation des différences, partager l'histoire, réaliser ensemble et l'offrir à un public.